Déclaration sur les développements politiques au Myanmar

Déclaration sur les développements politiques au Myanmar

Le Centre parlementaire appelle pour la restauration de la démocratie et le dialogue au Myanmar

OTTAWA, le 1er février 2021: Le Centre parlementaire est profondément troublé par le coup d’État militaire au Myanmar et la détention de la dirigeante civile du pays, Aung San Suu Kyi, du président Win Myint et de nombreux autres dirigeants gouvernementaux et politiques.  Il s’agit d’une grave perturbation de l’ordre démocratique et l’État de droit, et le monde doivent prendre des mesures pour soutenir les solutions.

Nous appelons les dirigeants militaires du Myanmar à respecter les résultats de l’élection démocratique du 8 novembre 2020.  La Ligue nationale de la démocratie devrait convoquer le parlement et former le gouvernement que les électeurs ont élu. Nous demandons à tous ceux qui soutiennent les droits de l’homme, la démocratie et l’État de droit de se joindre à notre appel pour un retour à un régime démocratique au Myanmar.« , a déclaré Tom Cormier, président et directeur général du Centre parlementaire.  

Malgré la pandémie, les citoyens ont surmonté les difficultés pour voter en grand nombre de manière pacifique et ordonnée. Des milliers d’observateurs de plus d’une douzaine de groupes de la société civile et de partenaires régionaux et internationaux ont suivi de près chaque aspect du processus électoral de manière systématique.  Bien que certaines lacunes aient été constatées, ils ont estimé que les élections reflétaient de manière crédible la volonté du peuple.

Le Centre parlementaire soutient les appels des groupes d’observateurs électoraux nationaux du Myanmar qui estiment que « seuls une discussion et un dialogue significatifs entre les différents partis politiques seraient la bonne façon de remédier aux faiblesses et aux lacunes, et de modifier le cadre juridique électoral ». Nous nous faisons également l’écho de l’appel du ministre des Affaires étrangères Marc Garneau pour que « les militaires libèrent toutes les personnes détenues dans le cadre de cette opération et mettent immédiatement fin à toutes les entraves au processus démocratique ».

Nous travaillerons avec nos partenaires du Myanmar, du Canada et de la communauté internationale pour continuer à soutenir le renforcement d’un système de gouvernance démocratique, inclusif et fondé sur le droit au Myanmar.

FIN

Contact:        ivo.balinov@parl.gc.ca

                        +1 (613) 884-3196