Nos programmes

Asie

Le Centre parlementaire est actif en Asie depuis le début des années 1990. Notre expérience est aussi variée que la région elle-même et couvre des pays et des législatures nationales et infranationales qui doivent faire face à un large éventail de programmes et de défis de réforme. Nous avons coopéré avec et soutenu, entre autres, le Congrès national du peuple, les assemblées législatives provinciales et municipales en Chine, les groupes de la société civile et les gouvernements locaux en Indonésie, et les organisations de renforcement des capacités locales au Myanmar..

Programmes

Le projet a réussi à initier les membres et le personnel du parlement infranational le plus important et le plus diversifié sur le plan ethnique du pays, le Hluttaw de l’État Shan, à la valeur et à la méthodologie de la recherche législative sensible au genre.

En outre, nous avons facilité le processus par lequel le Hluttaw de l’État Shan a élaboré un plan opérationnel de cinq ans pour le développement des capacités de recherche et l’a présenté à la communauté internationale des donateurs : une première au Myanmar et un modèle potentiel pour le reste des 14 parlements sous-nationaux du pays.

Une évaluation indépendante commandée par le bailleur de fonds a fait l’éloge du projet, recommandant de “reproduire le succès de l’État Shan avec d’autres institutions de recherche” et notant que “la proximité du gouvernement dans ce projet de formation parlementaire est un mécanisme clé pour influencer la politique et établir des relations”.

Myanmar
Novembre 2017 à juin 2019
Thèmess: Institution parlementaire ; Parlements et genre ; Recherche parlementaire ; Évaluation des besoins et conception de projets
Bailleurs de fondss: Affaires mondiales Canada ; Centre de recherches pour le développement international (CRDI)

Le Centre parlementaire a organisé une visite d’échange de connaissances d’une semaine à Ottawa par une délégation de Mongolie comprenant deux membres du personnel parlementaire et le vérificateur général adjoint de Mongolie. Le groupe était membre d’un groupe de travail sur la modification de la loi sur les partis politiques du pays. Ils s’intéressaient plus particulièrement à la réglementation et à l’application de la loi sur les partis politiques et le financement politique.

En particulier, les réglementations de notre pays sur l’enregistrement des partis politiques, les limites des dons et les rapports financiers ont été considérées comme des expériences utiles à prendre en compte pour trouver des moyens de relever les défis de la corruption et de la transparence qui ont conduit à une baisse constante de la confiance du public dans les partis politiques en Mongolie ces dernières années. Cette visite était également la première activité du Centre conforme à notre nouveau mandat de soutien au renforcement de la gouvernance des partis politiques.

Mongolie
Novembre 2018
Thèmes: Rédaction législative ; Parlements et partis politiques
Bailleurs de fondss: Open Society Forum Mongolia

Le projet identifiera en détail les besoins actuels et les lacunes en matière de renforcement des capacités du Parlement national du Timor Leste. L’évaluation des besoins débutera par un examen sur dossier et comprendra la préparation et la mise en oeuvre d’une visite d’évaluation à Dili, au Timor-Oriental. Une série de réunions individuelles et de groupes de discussion avec des parlementaires, du personnel parlementaire, des fonctionnaires du gouvernement local, des OSC locales et des organisations internationales de développement présentes dans la région devraient être utilisées pour préparer un rapport d’évaluation ; et des besoins.

Timor Leste
En cours
Thèmes: Institution parlementaire ; organisations parlementaires de développement ;
Bailleurs de fonds: Affaires mondiales Canada

La participation des citoyens ordinaires aux processus décisionnels est faible en Indonésie, en particulier la voix des femmes qui reste largement absente des forums publics. Le projet “Our Voice”, qui a utilisé une technologie innovante de sondage par SMS pour donner aux femmes les moyens de participer à la prise de décision locale, a fait tomber les barrières traditionnelles à la participation des femmes à la prise de décision et a apporté des changements tangibles dans le travail des autorités villageoises.

Développé en partenariat avec l’Institut indonésien pour le développement des femmes et des jeunes, le concept a remporté le premier prix du Grand défi pour le développement, en compétition avec plus de 240 propositions. Fort de son succès, le projet pilote a été internalisé et institutionnalisé par les autorités villageoises locales pour continuer à l’utiliser.

Indonésie
Octobre 2015 à juin 2016
Thèmes: Engagement des citoyens ; consultation en ligne
Bailleurs de fondss: Making All Voices Count